Gestion pratique du stress par le sommeil et la sophrologie

Contactez-nous au 06 59 18 80 70

Espace clients

Vous avez déjà un compte ?

Nouveau client ? Créez votre compte

Mes réservations

La pause qui repose

Contactez nous au 06 59 18 80 70

Visuel Contact

Prévention des TMS

mal dos bdLes Troubles Musculo-Squelettiques se manifestent progressivement par des douleurs et tensions liés aux mouvements – avec le risque de perte de fonction d’un système musculo-squelettique ainsi que d’incapacités au travail et dans le quotidien.

De quoi parle-t-on ?
Les TMS sont des maladies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs. Ils proviennent d’un déséquilibre entre les capacités du corps et les contraintes auxquelles celui-ci est exposé.

 

Les chiffres des TMS (source Assurance Maladie)

- les conditions de travail sont la première cause des TMS,

- 87% des maladies professionnelles reconnues sont des TMS,

- 20% des accidents du travail sont liés au mal de dos,

 

Les conséquences pour les salariés :

- la lombalgie représente la 1ère cause d’inaptitude avant 45 ans,

- 45% des TMS entraînent des séquelles lourdes (incapacités permanentes),

 

Les conséquences pour les entreprises :

- 30% des arrêts de travail sont causés par un TMS,

- 2 mois d’arrêt en moyenne pour un accident du travail lié au mal de dos,

- coût : 2 milliards d’euros dont la moitié est liée au mal de dos,

- 22 millions de journées de travail sont perdues du fait de TMS et maux de dos,

 

Les zones du corps concernées

zones TMS bd

 

Les types de facteurs favorisant l’apparition des TMS

      

 

Prévenir les TMS : sur les différents facteurs rencontrés

Qu’elles soient le résultat de facteurs biomécaniques – directement liées à la posture de travail, la répétitivité des gestes, la sédentarité… – ou liés à de facteurs psycho-sociaux – répercussions de la charge de travail ou de la pression ressentie – les tensions s’installent dans le corps.
Afin d’éviter qu’elles deviennent invalidantes, la prévention est essentielle.

Prévenir les TMS : comment agir avec la sophrologie